Le Parti National Breton appelle la population bretonne à constituer immédiatement des stocks de vivres

Le Parti National Breton appelle la population bretonne à constituer immédiatement des stocks de vivres

[PNB] En raison de son statut de pays occupé par la France, la Bretagne est gravement menacée par la politique belliciste de l’Etat Français vis-à-vis de la Russie. La situation générale est beaucoup plus grave que ce que les médias d’état français rapportent actuellement.  La hausse massive des prix de l’énergie et de l’alimentation, les ruptures d’approvisionnement et la désintégration de plus en plus rapide de l’économie sont désormais inévitables.

Le Parti National Breton appelle la population bretonne à se préparer dès maintenant en constituant des stocks stratégiques de vivres de longue durée.

Pour les glucides, il recommande de stocker l’équivalent d’une à deux année(s) de farine (particulièrement de blé noir, riche en protéines), de pâtes, de riz, de sucre.

Pour les lipides, il recommande de stocker l’équivalent d’une à deux années d’huile (tournesol, olive).

Pour les protéines, il recommande de stocker une à deux année(s) de conserves (poisson d’origine bretonne tout spécialement). Un complément par l’apport en œufs avec un élevage domestique de poules est conseillé pour les personnes disposant de terrain (2 poules / personne). L’acquisition d’un permis de pêche et/ou de chasse est également encouragée.

La conversion de terres inutilisées en jardins potagers est enfin très fortement recommandée.

Stocker dès aujourd’hui, c’est manger et économiser de l’argent demain. 

Le Parti National Breton continuera de préparer le peuple breton à l’inévitable effondrement de l’Etat Français tel qu’il existe actuellement.

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]

Le Parti National Breton s’oppose au quota de femmes dans les entreprises. Le mérite seulement !

Le Parti National Breton s’oppose au quota de femmes dans les entreprises. Le mérite seulement !

Soumise aux lois françaises par la force de l’occupation actuelle, l’économie bretonne devra subir une nouvelle forme d’ingérence stato-marxiste hexagonale dans ses entreprises. Une loi proclamée par Paris impose la sélection des membres des directions d’entreprises de plus de 1,000 salariés sur la seule base de leur sexe.

Capital :

Concrètement, l’article 7 de cette nouvelle proposition de loi prévoit d’instaurer des quotas dans les instances dirigeantes des entreprises de plus de 1.000 salariés : 30% de femmes dans les cinq ans suivant la promulgation du texte (d’ici à 2027), puis 40% trois ans plus tard, soit huit ans après la promulgation de la loi (d’ici à 2030). 

Le Parti National Breton s’oppose fermement à l’ingérence de l’Etat Français et de sa bureaucratie incompétente dans la vie des entreprises bretonnes, dans la composition de leur structure ou dans leur supervision. Cette mesure d’inspiration néo-marxiste vise à s’emparer du contrôle politique de ces entreprises pour les mettre au pas idéologiquement et économiquement.

Pour le Parti National Breton, la liberté d’entreprendre et le mérite sont les deux seuls principes qui doivent gouverner la vie des entreprises bretonnes. Ces deux principes ne sont pas négociables et ne seront pas négociés.

Le Parti National Breton souligne l’urgence nécessité de l’indépendance pour que l’Etat Breton, libre des ferments autoritaires du néo-marxisme, libère l’économie bretonne de ses chaînes hexagonales, qu’elles soient fiscales, règlementaires ou idéologiques. Faute de quoi, c’est la ruine qui attend le peuple breton.

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]