Interdiction du drapeau breton à Saint-Nazaire : le PNB dénonce la violence employée contre le président de Bretagne Réunie par le maire franco-socialiste David Samzun

Interdiction du drapeau breton à Saint-Nazaire : le PNB dénonce la violence employée contre le président de Bretagne Réunie par le maire franco-socialiste David Samzun

[PNB] Le Parti National Breton dénonce avec force la violence employée par le maire franco-socialiste de Sant-Nazer (Saint-Nazaire), David Samzun, contre Alan Coraud, président de l’association Bretagne Réunie, peu avant la tenue du conseil municipal, vendredi 3 février 2023.

Alors qu’Alan Coraud s’apprêtait à remettre une lettre dénonçant l’interdiction du déploiement du drapeau breton sur le fronton de la mairie de Sant-Nazer sur ordre du maire David Samzun (lire ici), ce dernier a fait intervenir ses butors déguisés en policiers municipaux pour expulser par la force le président de Bretagne Réunie, pourtant courtois et pacifique.

Les méthodes utilisées par la faction jacobine extrémiste menée par David Samzun témoignent de la marginalisation croissante d’une majorité qui n’en a plus que le nom à Sant-Nazer. Ce recours à la violence illustre le rejet brutal par David Samzun de la demande relative au déploiement de la bannière nationale bretonne par 2,500 Bretons de la commune.

Insultés et menacés, les Bretons ne resteront pas insensibles au traitement qui est leur est réservé par les laquais de l’impérialisme français à Sant-Nazer dès lors qu’ils s’engagent pour leurs droits nationaux.

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]ex.com

 

 

Repeuplement de Corlay par des migrants : Stoppons l’Etat français, la Bretagne est pleine !

Repeuplement de Corlay par des migrants : Stoppons l’Etat français, la Bretagne est pleine !

[PNB] Dès le 24 janvier 2023, le Parti National Breton a alerté l’opinion bretonne au sujet de l’implantation arbitraire de familles de migrants afro-musulmans dans le petit village de Corlay, 959 habitants. Cette implantation a été imposée sans avertissement ni concertation par le maire loyaliste Olivier Allain, laquais au service du régime français.

Coût des seuls bâtiments pour le contribuable breton, en pleine crise sociale et économique sur fond de destruction du système de retraite : 780,000 euros !

Face au véritable nettoyage ethnique à bas bruit qu’orchestre l’état colonial français contre le Peuple Breton, les militants du Parti National Breton ont mené une action de sensibilisation à Corlay. 

La destruction du Peuple Breton n’est pas une fatalité. Un seul mot d’ordre : la Bretagne aux Bretons !

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]

Disparition depuis dimanche de la jeune étudiante Héléna Cluyou dans le quartier extra-européen de Recouvrance, à Brest

Disparition depuis dimanche de la jeune étudiante Héléna Cluyou dans le quartier extra-européen de Recouvrance, à Brest

[PNB] La ville islamo-socialiste de Brest, sous la direction François Cuillandre, est devenue un coupe-gorge. On ne compte plus les agressions, vols, viols ou fusillades qui marquent chaque semaine cette ville jadis paisible.

Cette fois, c’est une jeune étudiante, Héléna Cluyou, qui a disparu dimanche dans le quartier ethnique de Recouvrance où les bandes allogènes harcèlent les jeunes Bretonnes quotidiennement, dans l’indifférence de la municipalité franco-socialiste.

Si l’urgence est de retrouver la jeune femme, il est tout aussi impératif de désigner les causes à l’origine de l’explosion du crime dans cette ville, comme dans toutes les villes bretonnes : l’immigration de masse encouragée par les municipalités aux mains des partis de gauche français.

Le Parti National Breton – Strollad Broadel Breizh appelle à une sursaut du Peuple Breton avant que la catastrophe démographique ne soit irréversible.

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]

Avortement dans la constitution française : Paris impose à la Bretagne son diktat et son immigration de remplacement !

Avortement dans la constitution française : Paris impose à la Bretagne son diktat et son immigration de remplacement !

[PNB] Une nouvelle fois Paris impose un de ses diktat à la nation bretonne en intégrant dans la constitution de l’Etat français, donc à la Bretagne occupée, le “droit à l’avortement”, c’est-à-dire l’autorisation de tuer un enfant à naître au nom du primat de l’individualisme. 

La question de l’avortement de masse, pour être comprise, ne peut être découplée de son contexte démographique, ni de la compréhension de complémentarité de l’homme et de la femme dans la formation et le maintien de l’ordre social grâce à la cellule familiale qu’ils forment ensemble.

Au moment où le recul du départ à la retraite est exigé par le régime français pour “sauver” le système par répartition, les forces politiques qui prétendent vouloir le garantir militent pour l’aggravation de sa cause première : la dénatalité massive et le vieillissement de la population qu’elle entraîne, conséquence logique de la destruction légale de la famille avec l’abolition du patriarcat, la généralisation du divorce sur fond d’individualisme culturel et de son produit final, l’avortement de masse. 

Ainsi, la Bretagne connaît chaque année 15,000 avortements d’enfants à naître environ, soit 150,000 chaque décennie. C’est presque autant que les pertes de la Première Guerre Mondiale. La France quant à elle en perd 230,000 par an, soit 2,3 millions tous les dix ans. Face à ce cataclysme démographique, l’immigration de masse en provenance du monde afro-musulman est utilisée et justifiée pour maintenir à flots le système de retraites, mais aussi le volume du nombre de consommateurs indispensable à la société de consommation bâtie sur l’endettement à intérêts. Ainsi, l’inversion est opérée : ce ne sont plus les systèmes sociaux qui sont conçus pour le peuple, mais le peuple qui est conçu pour les systèmes sociaux.

La nature a horreur du vide : si par individualisme et hédonisme un peuple ne fait pas d’enfants, il sera remplacé par des étrangers. Le choc entre zone de basse pression démographique (l’Europe) et de haute pression démographique (l’Afrique) génère sa conséquence inévitable : l’immigration de peuplement. Le système capitaliste et la bureaucratie française remplacent les enfants qui ne naissent pas par des colons extra-européens qui deviennent en peu de temps les maîtres de zones toujours plus vastes. Comble de l’ironie, plus l’immigration islamique se renforce, plus l’idéologie féministe et ses vaches sacrées sont marginalisées socialement dans les zones repeuplées.

C’est l’égoïsme et la complaisance de nombreux Bretons qui expliquent l’avortement de masse et son corolaire qu’est l’immigration de remplacement. C’est une véritable révolution culturelle qu’il faut opérer avant que le désastre démographique n’emporte définitivement la Bretagne. Cela suppose de briser l’idéologie féministe, d’abolir la législation imposée par l’Etat français qu’elle inspire et de mettre en place une active politique nataliste sur le modèle hongrois.

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]

 

Le Parti National Breton apporte son soutien à la révolte populaire irlandaise contre l’immigration de remplacement !

Le Parti National Breton apporte son soutien à la révolte populaire irlandaise contre l’immigration de remplacement !

[PNB] La révolte irlandaise contre l’immigration de peuplement imposée par le régime de pro-UE de Dublin s’intensifie. Après Finglas, c’est Artane, dans la banlieue de la capitale de l’Irlande, qui se soulève contre le coup d’état démographique organisé par les politiciens à la botte de la finance internationale !

Le Parti National Breton – Strollad Broadel Breizh apporte son plein soutien au peuple irlandais dans cette lutte pour la souveraineté !

L’Irlande aux Irlandais, la Bretagne aux Bretons !

The Irish revolt against the settlement immigration imposed by the pro-EU regime in Dublin is intensifying. After Finglas, it is Artane, in the suburbs of the capital of Ireland, which is rising against the demographic coup d’état organized by politicians in the pay of international finance !

The Breton National Party – Strollad Broadel Breizh gives its full support to the Irish people in this struggle for sovereignty !

Ireland to the Irish, Brittany to the Bretons !

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]

Les médias français normalisent le nettoyage ethnique à grande échelle contre les populations russes : un avertissement pour le Peuple Breton

[PNB] La télévision française a organisé, à une heure de grande écoute, un débat sur la façon de procéder au nettoyage ethnique de la population russe de la Crimée. D’ordinaire condamné comme un “crime contre l’humanité” selon la terminologie officielle du droit international, ce plan, à présent encouragé par les médias d’état français, démontre l’hypocrisie et la radicalité des élites parisiennes quant à leurs buts politiques.

Pour le Parti National Breton, ce projet d’éradication démographique rappelle l’actuelle immigration de remplacement organisée par l’Etat français en Bretagne contre les Bretons ethniques, ainsi que leur francisation à outrance dans tous les domaines, notamment linguistique.

Cela doit être un avertissement pour les Bretons : l’Etat français entend éradiquer le Peuple Breton, à petit feu d’abord, à grande échelle ensuite.

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]

 

PODCAST : Mouezh ar Vroad n°4 est sorti !

PODCAST : Mouezh ar Vroad n°4 est sorti !

[PNB] Le nouveau numéro de Mouez ar Vroad, le podcast du nationalisme breton, est sorti !

00:00 : Générique

00:35 : Introduction et mot du mois

02:46 : Actualité : le Gwenn-ha-du à Saint-Nazaire

16:32 : Pause musicale : Bro-gozh ma zadoù

19:18 : Politique : Pourquoi l’indépendance

43:35 : Pause musicale : Ar chas doñv ‘yelo da ouez

48:49 : Histoire : casser le mythe des “bretons sauvés de la misère par la France”

1:01:12 : Conclusion

1:11:02 : Générique 

Pour rejoindre le PNB : [email protected]

Les Bretons n’ont pas à financer les élites et le régime corrompus ukrainien !

[PNB] Les élites d’Ukraine ont été filmées dans la station huppée de Courchevel où elles faisaient la fête sans retenue avec l’argent des contribuables bretons donné, contre leur gré, par Emmanuel Macron au titre du soutien au régime corrompu de Kiev.

Cela se passe alors que Paris exige des travailleurs bretons un recul majeur du départ en retraite et que l’inflation écrase les classes moyennes et populaires de Bretagne.

Pour le Parti National Breton – Strollad Broadel Breizh, il est urgent de replacer la Bretagne et les Bretons au centre des priorités de la société bretonne. Avant de prétendre régler les problèmes de pays situés à des milliers de kilomètres de notre pays, réglons ceux qui se posent au quotidien à notre peuple !

Pour le Peuple Breton, il est urgent d’affirmer la neutralité de la Bretagne dans ce conflit étranger et de cesser les transferts massifs d’argent imposés par Paris à la Bretagne au profit d’un régime corrompu qui alimente sciemment l’escalade militaire dont il profite dans des proportions choquantes.

Pour le PNB, une seule politique est acceptable : la Bretagne et les Bretons seulement !

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]

Lecture nationaliste : pourquoi nous voulons l’indépendance de la Bretagne, notre nation ?

Lecture nationaliste : pourquoi nous voulons l’indépendance de la Bretagne, notre nation ?

[PNB] Dans cette lecture nationaliste, les réponses sont apportées à la question de l’indépendance de la Bretagne.

1.L’interdiction de la nationalité bretonne

2.La nationalité bretonne posée dans les termes bretons

3.L’Etat breton et ses caractéristiques

4.Les réponses aux arguments contre l’indépendance nationale de la Bretagne

Pour rejoindre le PNB : [email protected]

L’immigration clandestine islamique tue en Espagne : des frontières bretonnes, vite !

L’immigration clandestine islamique tue en Espagne : des frontières bretonnes, vite !

[PNB] Un attentat à la machette a été commis par un migrant clandestin originaire du Maroc contre les églises de la ville d’Algésiras, en Espagne. Yassine Kanjaa a tué une personne et blessé cinq autres, dont un prêtre. 

Cette nouvelle attaque menée au nom de l’Islam sur fond d’immigration irrégulière démontre qu’il est urgent et nécessaire pour la Bretagne de prendre conscience du danger que représente les flux migratoires clandestins tolérés, sinon organisés par l’Etat français sur son territoire.

C’est pour cette raison que le Parti National Breton – Strollad Broadel Breizh veut un état breton enfin maître de ses frontières nationales, afin d’assurer la sécurité de notre pays face aux dangers qui pèsent sur lui.

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]