Enfant violée à Nantes : le Parti National Breton exige la peine de mort pour les pédophiles !

Enfant violée à Nantes : le Parti National Breton exige la peine de mort pour les pédophiles !

[PNB] Alors qu’une fillette a été violée par un pédophile à Nantes, le Parti National Breton rappelle sa ferme intention d’instaurer la peine de mort dans le futur état breton.

CNews :

Les policiers ont interpellé un pédophile au terme d’une longue enquête, ce vendredi 26 août. L’homme, âgé de 49 ans, est soupçonné d’avoir enlevé puis violé une fillette de 11 ans qui attendait le bus, le 2 juillet dernier à Nantes.

Il s’était attaqué à une fillette, dans le quartier Malakoff à Nantes. Un quadragénaire a été interpellé ce vendredi 26 août, soupçonné d’avoir violé une petite fille de 11 ans, comme le rapporte Ouest France.

Une heure après l’enlèvement, l’homme aurait déposé la victime au même endroit avant de fuir. La petite fille a raconté son agression à sa mère, puis à la police.

Les examens médicaux pratiqués sur la petite fille ont mis en évidence les violences sexuelles qu’elle a subies. Une enquête a été ouverte dans la foulée pour enlèvement, séquestration et viol sur mineur de moins de 15 ans.

Des images de vidéosurveillance ainsi que des témoignages ont permis d’identifier une voiture, et d’interpeller le violeur présumé alors qu’il repassait dans ce même quartier.

L’homme, qui n’était pas connu des services de police et n’avait aucun lien avec la victime, a été placé en garde à vue dans les locaux de la sûreté départementale en charge de l’enquête.

Le Parti National Breton défend le principe d’automaticité de la peine de mort par pendaison dans les cas exposés dans son programme, sans possibilité d’être commuée :

  • Faire ou tenter de faire la guerre ou être complice de la guerre contre le gouvernement breton
  • Trahison au profit d’une puissance étrangère ou d’un groupe hostile à la nation bretonne et à son gouvernement
  • Pénétrer illégalement sur le territoire national breton 
  • Organiser l’infiltration illégale du territoire national breton au profit de ressortissants étrangers
  • Désertion
  • Piraterie mettant en danger la vie d’autrui
  • Complicité de mutinerie
  • Parjure entraînant l’exécution d’une personne innocente
  • Meurtre commis sur le territoire breton ou sur la personne d’un ressortissant breton
  • Provocation au suicide
  • Tentative de meurtre commise par un prisonnier purgeant une peine de prison à vie
  • Enlèvement en vue de commettre un meurtre
  • Vol qualifié entraînant la mort d’une personne 
  • Viol
  • Enlèvement d’enfant
  • Détention de drogue (500 grammes de cannabis, 15 grammes pour tout autre drogue)

Il est de la ferme conviction du Parti National Breton que les premières centaines d’exécutions entraîneront une réduction drastique des activités criminelles, faute de criminels pour les poursuivre, ceux-ci ayant été éliminés.

Pour rejoindre le PNB : [email protected]