Lorient : le Parti National Breton dans les rues pour le Festival Interceltique

Lorient : le Parti National Breton dans les rues pour le Festival Interceltique

[PNB] Les militants du Parti National Breton ont mené une opération d’affirmation nationale à Lorient pour la parade des nations celtes, dimanche.

Largement réduit à l’état d’évènement folklorique, les Emsaverien entendent replacer le Festival Interceltique dans la lutte plus large pour l’indépendance de la nation bretonne et son redressement ethno-nationaliste.

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]

 

Résidences secondaires dans le Trégor : le Parti National Breton dit au colonisateur français de dégager !

Résidences secondaires dans le Trégor : le Parti National Breton dit au colonisateur français de dégager !

[PNB] Les militants du Parti National Breton ont mené une opération d’affirmation nationale bretonne dans le Trégor. Les nationalistes bretons continuent de mobiliser l’opinion bretonne contre la colonisation de peuplement française qui prive les Bretons de l’accès au logement sur la terre de leurs ancêtres.

Le Parti National Breton rappelle ses 4 exigences d’application immédiates sur le logement :

6 – La création d’un statut de résident encadrant l’accès à la propriété immobilière dans l’un des cinq départements bretons, lequel est possible après une période de 10 ans de résidence continue en Bretagne, à raison de 6 mois et un jour par an sur cette période. Les Bretons nés de parents bretons hors de Bretagne sont exemptés d’un tel permis de résidence.

7 – L’exclusivité bretonne pour l’accès au logement social. Tout logement social neuf ou vacant sera prioritairement réservé aux personnes dont au moins un des deux parents est né en Bretagne de deux parents nés en Bretagne.

8 – La taxation à 50% des revenus des locations saisonnières dans les zones de logement en crise. Son produit sera reversé aux communes bretonnes afin qu’elles développent l’offre de logement locale pour les Bretons exclusivement.

9 – La taxation annuelle des propriétaires de résidences secondaires ne résidant pas en Bretagne à hauteur de 10% de la valeur du bien immobilier concerné. Le produit sera reversé aux communes bretonnes afin qu’elles développent l’offre de logement locale pour les Bretons exclusivement. Les propriétaires de résidence secondaires qui ne résident pas en Bretagne mais qui justifient d’au moins un parent breton ou de deux grands-parents bretons sont exemptés de cette taxe.

Il rappelle en outre que son programme prévoit un plan de logement national dans le cadre de l’Etat breton qui, outre l’exclusivité bretonne qui est à son épicentre, intègrera la variable de la natalité. Le Parti National Breton entend créer un ministère breton du logement qui agira dans le cadre d’une stratégie globale de reconquête démographique dirigée par le gouvernement breton. Pour chaque enfant né, il prendra à sa charge 25% du montant du prêt souscrit par un couple breton marié pour la construction de sa maison individuelle. Un foyer de quatre enfants acquerra ainsi son logement gratuitement.

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]

Pays Rennais : Action d’affirmation nationale pour l’exclusivité bretonne pour le logement !

Pays Rennais : Action d’affirmation nationale pour l’exclusivité bretonne pour le logement !

[PNB] Les militants du Parti National Breton du Pays Rennais ont mené une action d’affirmation nationaliste bretonne sur le secteur de Vitré, Janzé et Bain-de-Bretagne.

Cette action a ciblé la question de la colonisation de peuplement avec sa seule réponse possible : l’exclusivité bretonne pour le logement.

Le Parti National Breton rappelle ses 4 exigences d’application immédiates sur le logement :

6 – La création d’un statut de résident encadrant l’accès à la propriété immobilière dans l’un des cinq départements bretons, lequel est possible après une période de 10 ans de résidence continue en Bretagne, à raison de 6 mois et un jour par an sur cette période. Les Bretons nés de parents bretons hors de Bretagne sont exemptés d’un tel permis de résidence.

7 – L’exclusivité bretonne pour l’accès au logement social. Tout logement social neuf ou vacant sera prioritairement réservé aux personnes dont au moins un des deux parents est né en Bretagne de deux parents nés en Bretagne.

8 – La taxation à 50% des revenus des locations saisonnières dans les zones de logement en crise. Son produit sera reversé aux communes bretonnes afin qu’elles développent l’offre de logement locale pour les Bretons exclusivement.

9 – La taxation annuelle des propriétaires de résidences secondaires ne résidant pas en Bretagne à hauteur de 10% de la valeur du bien immobilier concerné. Le produit sera reversé aux communes bretonnes afin qu’elles développent l’offre de logement locale pour les Bretons exclusivement. Les propriétaires de résidence secondaires qui ne résident pas en Bretagne mais qui justifient d’au moins un parent breton ou de deux grands-parents bretons sont exemptés de cette taxe.

Il rappelle en outre que son programme prévoit un plan de logement national dans le cadre de l’Etat breton qui, outre l’exclusivité bretonne qui est à son épicentre, intègrera la variable de la natalité. Le Parti National Breton entend créer un ministère breton du logement qui agira dans le cadre d’une stratégie globale de reconquête démographique dirigée par le gouvernement breton. Pour chaque enfant né, il prendra à sa charge 25% du montant du prêt souscrit par un couple breton marié pour la construction de sa maison individuelle. Un foyer de quatre enfants acquerra ainsi son logement gratuitement.

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]

Léon : importante action d’affirmation nationaliste sur le thème de l’exclusivité bretonne pour le logement !

Léon : importante action d’affirmation nationaliste sur le thème de l’exclusivité bretonne pour le logement !

[PNB]  Le Parti National Breton a mené une importante opération d’affirmation nationale sur la côte du Léon sur le thème de l’exclusivité bretonne pour le logement face à la colonisation de peuplement.

Le Pays des Abers, Kerlouan, Guisseny, Plouguerneau, Landéda, Tréglonou ont notamment été couvertes par les nationalistes bretons.

Le Parti National Breton rappelle ses 4 exigences d’application immédiates sur le logement :

6 – La création d’un statut de résident encadrant l’accès à la propriété immobilière dans l’un des cinq départements bretons, lequel est possible après une période de 10 ans de résidence continue en Bretagne, à raison de 6 mois et un jour par an sur cette période. Les Bretons nés de parents bretons hors de Bretagne sont exemptés d’un tel permis de résidence.

7 – L’exclusivité bretonne pour l’accès au logement social. Tout logement social neuf ou vacant sera prioritairement réservé aux personnes dont au moins un des deux parents est né en Bretagne de deux parents nés en Bretagne.

8 – La taxation à 50% des revenus des locations saisonnières dans les zones de logement en crise. Son produit sera reversé aux communes bretonnes afin qu’elles développent l’offre de logement locale pour les Bretons exclusivement.

9 – La taxation annuelle des propriétaires de résidences secondaires ne résidant pas en Bretagne à hauteur de 10% de la valeur du bien immobilier concerné. Le produit sera reversé aux communes bretonnes afin qu’elles développent l’offre de logement locale pour les Bretons exclusivement. Les propriétaires de résidence secondaires qui ne résident pas en Bretagne mais qui justifient d’au moins un parent breton ou de deux grands-parents bretons sont exemptés de cette taxe.

Il rappelle en outre que son programme prévoit un plan de logement national dans le cadre de l’Etat breton qui, outre l’exclusivité bretonne qui est à son épicentre, intègrera la variable de la natalité. Le Parti National Breton entend créer un ministère breton du logement qui agira dans le cadre d’une stratégie globale de reconquête démographique dirigée par le gouvernement breton. Pour chaque enfant né, il prendra à sa charge 25% du montant du prêt souscrit par un couple breton marié pour la construction de sa maison individuelle. Un foyer de quatre enfants acquerra ainsi son logement gratuitement.

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]

Action d’affirmation nationale bretonne dans le nord du Pays Rennais !

Action d’affirmation nationale bretonne dans le nord du Pays Rennais !

[PNB] Les militants du Parti National Breton ont mené une opération d’affirmation nationale bretonne dans 6 communes du Coglais, dans le nord du Pays Rennais.

Le Parti National Breton ne marque aucune pause dans son action politique, l’été est pour le PNB l’occasion de maintenir son contact auprès du Peuple Breton.

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]

Implantation de 100 migrants afro-musulmans à Callac par l’Etat français : le PNB dit non !

Implantation de 100 migrants afro-musulmans à Callac par l’Etat français : le PNB dit non !

[PNB] Le Parti National Breton a mené une action spéciale sur la commune de Callac, actuellement menacée par un projet de repeuplement colonial piloté par les millionnaires parisiens COHEN sous la supervision de l’Etat français. Le projet, véritable provocation française contre la nation bretonne, prévoit l’implantation forcée d’une centaine de migrants afro-musulmans au cœur de Callac, transformant effectivement ce village en future zone de peuplement islamique.

Le Parti National Breton avertit le Peuple Breton : il s’agit d’un ballon d’essai menée par la clique parisienne, clique qui considère la Bretagne comme une simple dépendance coloniale. Si ce projet de nettoyage ethnique par remplacement démographique réussit à Callac, d’autres communes bretonnes seront ciblées par le régime français. Les conséquences sont connues : explosion du crime, agressions sur fond de racisme antiblanc, développement rapide de l’islam radical, règlements de comptes ultra-violents entre gangs allogènes pour le contrôle du trafic de drogue, viols collectifs de femmes européennes, etc..

Par cette politique, le but stratégique de l’Etat français est d’imposer 2 millions de colons afro-musulmans en Bretagne d’ici la seconde moitié du 21e siècle. Ils sont déjà entre 300,000 et 400,000 actuellement. Une coalition d’ennemis du Peuple Breton – élus corrompus, agitateurs d’associations marxistes stipendiées par Paris, patrons véreux, spéculateurs parisiens qui entendent réaliser des profits colossaux grâce à cette politique de repeuplement – veut ainsi prospérer de ce nettoyage ethnique à grande échelle.

Le Parti National Breton ne reste pas l’arme au pied, ses militants sont en alerte ! Il organise dès à présent la résistance populaire bretonne à la submersion migratoire que veut imposer l’Etat français en Bretagne. Il appelle tous les Bretons conscients de la gravité de l’heure à rejoindre ses rangs immédiatement pour mener la contre-offensive.

Le Parti National Breton affirme que cette menace existentielle ne cessera pas tant que l’Etat français n’aura pas été chassé de Bretagne et que l’Etat breton n’aura pas été restauré pour assurer la défense de la nation bretonne face au péril de l’afro-islamisation française. 

 

 

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]