Chassé de Catalogne, Manuel Valls proclame : “Il ne peut pas y avoir de peuple corse”

Chassé de Catalogne, Manuel Valls proclame : “Il ne peut pas y avoir de peuple corse”

[PNB] L’ex-futur maire de Barcelone et ancien ministre français Manuel Valls a exprimé toute la haine dont est capable l’Etat Français contre les peuples. Dans une interview accordée au média BFMTV, l’intéressé a décrété, seul, que le peuple corse “n’existait pas”.

Il suffisait d’y penser.

Le peuple breton prend note du degré de haine de la classe dirigeante parisienne envers les peuples qu’elle opprime et ne nourrit aucune illusion à ce sujet. Demain, c’est le peuple breton qui sera nié dans son existence et ses droits par Paris avec la même pulsion ethnocidaire que celle que subit le peuple corse aujourd’hui. 

Seule l’organisation des masses bretonnes sous la direction de son parti, le Parti National Breton, permettra de mener à terme la lutte pour la libération nationale de la Bretagne.

Aucun compris avec l’impérialisme français, l’indépendance de la nation bretonne et rien d’autre : voilà l’unique chemin pour les Bretons.

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]

Assassinat d’Yvan Colonna : le Parti National Breton appelle à l’intensification de la lutte politique contre l’occupation française en Corse et en Bretagne

Assassinat d’Yvan Colonna : le Parti National Breton appelle à l’intensification de la lutte politique contre l’occupation française en Corse et en Bretagne

[PNB] C’est avec tristesse que les militants du Parti National Breton ont appris la mort du patriote corse Yvan Colonna, assassiné par un djihadiste français d’origine africaine alors qu’il purgeait injustement une peine de prison à perpétuité à la prison d’Arles au terme d’un procès politique orchestré par l’Etat Français.

Le Parti National Breton présente ses condoléances à la famille d’Yvan Colonna, aux militants du mouvement de libération nationale corse ainsi qu’au peuple corse.

Le Parti National Breton exprime ses doutes et s’interroge sur l’identité réelle des commanditaires de ce meurtre aux allures d’opération de déstabilisation.

Le Parti National Breton apporte enfin son soutien aux patriotes corses dans les actions qu’ils mèneront prochainement pour protester contre la puissance coloniale française qui a créé les conditions objectives du crime en refusant, pour des raisons purement politiques, de rapatrier Yvan Colonna en Corse en dépit des demandes répétées des Corses depuis de nombreuses années.

La fin de la présence française en Corse comme en Bretagne est plus que jamais l’unique priorité de nos peuples respectifs.

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]

 

Le patriote corse Yvan Colonna grièvement blessé par un détenu franco-musulman pour avoir “mal parlé du prophète”

Le patriote corse Yvan Colonna grièvement blessé par un détenu franco-musulman pour avoir “mal parlé du prophète”

[PNB] Le Parti National Breton adresse sa sympathie au militant nationaliste corse Yvan Colonna, grièvement blessé par un djihadiste franco-africain, Franck Elong Abé.

Le djihadiste français a justifié la tentative de meurtre contre le patriote corse par les propos qu’il aurait tenu sur le “prophète” des mahométans (source).

Le Parti National Breton voit dans cette tentative d’assassinat une nouvelle manifestation de la menace existentielle que représente la France afro-musulmane pour la société européenne.

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour adhérer au PNB : [email protected]