Ukraine : le Parti National Breton appelle la France à mettre ses discours en application en mettant fin à son annexion illégale de la Bretagne

Ukraine : le Parti National Breton appelle la France à mettre ses discours en application en mettant fin à son annexion illégale de la Bretagne

[PNB] Le Parti National Breton prend note avec un grand intérêt des déclarations du chef de l’Etat français regardant la réintégration de la Nouvelle Russie à la Russie. La France condamne “l’annexion illégale” de territoires russophones et historiquement russes par la Russie qui constituerait une “grave violation du droit international comme de la souveraineté” d’un état.

Le Parti National Breton constate que si la France est prompte à exprimer des condamnations à propos d’autres états, elle se garde hypocritement d’appliquer les principes de droit qu’elle prêche.

Le Parti National Breton rappelle que la Bretagne, au regard du droit international, est actuellement un état illégalement occupé par l’Etat français suite à une sanglante annexion, comme l’a exposé le Docteur en droit Louis Mélennec (source). 

Le Parti National Breton entend faire respecter les droits nationaux des Bretons et agir pour la restauration de la pleine souveraineté nationale de la Bretagne, conformément au droit international présentement invoqué par la France. Cela implique la fin de l’occupation française en Bretagne et la reconnaissance par la France de l’indépendance pleine et entière de l’Etat breton.

La puissance occupante française aura l’opportunité à l’avenir de démontrer la cohérence de sa position en matière de respect de la souveraineté des nations.

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]

 

Baie de Saint-Brieuc : le Parti National Breton abat le drapeau colonial français et le remplace par le Gwenn ha Du

Baie de Saint-Brieuc : le Parti National Breton abat le drapeau colonial français et le remplace par le Gwenn ha Du

[PNB] Suite aux provocations menées contre la dignité de la nation bretonne par des relais de l’impérialisme français dans la Baie de Saint-Brieuc, le Parti National Breton a riposté et lavé la souillure faite à l’honneur national breton.

Une poignée d’agents français avaient ignominieusement sali le Rocher Saint-Martin en y hissant l’infâme drapeau tricolore, symbole séculaire de l’oppression du peuple breton par le régime colonial français.

Samedi 24 septembre, les patriotes bretons ont mis un terme à l’injure faite à la nation bretonne en installant le seul drapeau légitime sur le territoire national breton : le Gwenn ha Du !

L’époque où le régime colonial de Paris et ses laquais pouvaient rituellement humilier la nation bretonne est révolue.

Désormais, toute provocation de l’impérialisme français entraînera une riposte patriotique bretonne, jusqu’à la libération totale de Breizh de l’occupant français et la restauration de l’Etat breton. 

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]

 

Colonialisme à la Bernerie-en-Retz : originaire de France, le maire décide de supprimer la langue bretonne des panneaux de la commune

Colonialisme à la Bernerie-en-Retz : originaire de France, le maire décide de supprimer la langue bretonne des panneaux de la commune

[PNB] Le maire de la commune de la Bernerie-en-Retz / Kerverner Raez, le Français né dans les Deux-Sèvres Jacques Prieur, mène une violente attaque contre le peuple breton et sa langue. Prétextant la “multiplication des panneaux”, l’intéressé a unilatéralement décidé de faire retirer le panneau en langue bretonne de la commune (source : Courrier du Pays de Retz).

Ainsi donc, les grotesques mentions pour “village fleuri”, “village touristique” ou “pavillon bleu” prennent le pas sur l’identité et la langue d’une nation millénaire.

Les nationalistes bretons appellent à ne pas laisser cette sidérante attaque ethnocidaire.

L’agent de l’état colonial français Jacques Prieur

L’agent colonial Jacques Prieur doit non seulement rendre des comptes aux Bretons de Bernerie-en-Retz / Kerverner Raez, mais encore à une peuple entier qui ne laissera plus ces actes de discrimination systématique se produire dans l’impunité.

L’époque où l’impérialisme français et à ses relais pouvaient s’en prendre à la nation bretonne sans craindre de riposte touche à sa fin. Une nouvelle ère commence en Bretagne.

Pour réagir :

Mairie de la Bernerie-en-Retz

16 rue Georges Clemenceau
44760 La Bernerie-en-Retz

Email : [email protected] 

Téléphone : 02 40 82 70 56

Fax : 02 40 64 79 58

Pour rejoindre le PNB : [email protected]

 

A l’ONU, l’insignifiance de la France plus jamais le signe du déclin final d’un empire déchu

A l’ONU, l’insignifiance de la France plus jamais le signe du déclin final d’un empire déchu

[PNB] L’insignifiance de l’empire déchu qu’est la France était particulièrement éclatante lors du discours du président français à l’ONU, cette semaine.

Bruyamment commenté par une presse d’état hexagonale plus servile que jamais, tout particulièrement en Bretagne occupée, les délégations étrangères étaient largement absentes, comme le montrent les photos peu flatteuses prises lors de l’intervention d’Emmanuel Macron.

La nation bretonne doit se défaire de l’intoxication permanente qui la frappe et dont les médias hexagonaux sont les vecteurs. Pour la nation bretonne, il n’y a pas d’avenir dans le giron autoritaire d’une France ruinée et désormais ethniquement balkanisée.

Le seul avenir pour la nation bretonne, c’est la reconquête de son indépendance et la restauration de son état. C’est ainsi que seront soldés les comptes historiques avec un Hexagone désormais condamné à un naufrage irréversible.

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]

Installation de la statue de Louis XIV commandée pour célébrer l’écrasement de la Bretagne : l’impérialisme français ne regrette rien de ses crimes contre les Bretons !

Installation de la statue de Louis XIV commandée pour célébrer l’écrasement de la Bretagne : l’impérialisme français ne regrette rien de ses crimes contre les Bretons !

[PNB] La forme du régime colonial importe peu, l’impérialisme français est un et indivisible. En témoigne l’installation à Rennes, par le gouvernement français, d’une statue de Louis XIV, commandée par ce tyran sanguinaire lui-même après la sauvage répression de la nation bretonne lors de la révolte des Bonnets rouges.

Le journal d’état hexagonal “Le Télégramme” précise :

À l’occasion des journées du patrimoine, la statuette équestre de Louis XIV sera dévoilée au Musée des Beaux-arts de Rennes, samedi 17 septembre. Le préfet de Bretagne, la maire de Rennes, le directeur général du groupe Norac, et le directeur des Beaux-arts seront présents. Commandée par Louis XIV pour réaffirmer son autorité royale sur la Bretagne suite à la révolte du Papier timbré (1675), cette sculpture d’Antoine de Coysevox avait été fondue en 1793 lors de la révolution française après avoir trôné quelques années sur la Place du palais à Rennes.

La puissance impérialiste française ne regrette rien de ses crimes passés. C’est la principale caractéristique de l’Etat français et sa soif arrogante de domination. L’installation de la statue du tyran, explicitement commandée par l’Ancien régime pour célébrer l’écrasement sanglant du Peuple Breton, exprime plus outrancièrement que jamais le statut colonial de la nation bretonne dans lequel l’Etat français veut la maintenir. La présence du représentant du régime français le démontre.

Ce totem étranger sera renvoyé en France, ce n’est qu’une question de temps. Ce temps, c’est celui que prendra la nation bretonne pour se libérer du joug français. 

Face à cette nouvelle provocation du régime impérialiste, le Parti National Breton se félicite qu’une statue du héros national breton Sébastien ar Balp sera érigée à Carhaix d’ici quelques mois. Figure de la rébellion bretonne face à l’oppression française, Sébastien ar Balp, qui a payé de sa vie l’insurrection contre le joug du tyran Louis XIV, incarne les véritables valeurs de notre peuple.

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]

Face aux spéculateurs immobiliers qui traitent Breizh en colonie, une seule solution : le nationalisme breton !

Face aux spéculateurs immobiliers qui traitent Breizh en colonie, une seule solution : le nationalisme breton !

[PNB] Comme l’illustre l’attitude des spéculateurs immobiliers à la solde de la bourgeoisie française, Breizh est plus que jamais traitée en colonie française !

Il est grand temps de remettre de l’ordre dans notre pays et de rendre la Bretagne aux Bretons en mettant un terme à la colonisation française, sous tous ses aspects pratiques.

Le Parti National Breton rappelle l’axe de son combat : l’exclusivité bretonne pour le logement :

6 – La création d’un statut de résident encadrant l’accès à la propriété immobilière dans l’un des cinq départements bretons, lequel est possible après une période de 10 ans de résidence continue en Bretagne, à raison de 6 mois et un jour par an sur cette période. Les Bretons nés de parents bretons hors de Bretagne sont exemptés d’un tel permis de résidence.

7 – L’exclusivité bretonne pour l’accès au logement social. Tout logement social neuf ou vacant sera prioritairement réservé aux personnes dont au moins un des deux parents est né en Bretagne de deux parents nés en Bretagne.

8 – La taxation à 50% des revenus des locations saisonnières dans les zones de logement en crise. Son produit sera reversé aux communes bretonnes afin qu’elles développent l’offre de logement locale pour les Bretons exclusivement.

9 – La taxation annuelle des propriétaires de résidences secondaires ne résidant pas en Bretagne à hauteur de 10% de la valeur du bien immobilier concerné. Le produit sera reversé aux communes bretonnes afin qu’elles développent l’offre de logement locale pour les Bretons exclusivement. Les propriétaires de résidence secondaires qui ne résident pas en Bretagne mais qui justifient d’au moins un parent breton ou de deux grands-parents bretons sont exemptés de cette taxe.

Sans un puissant état breton restauré par et pour les Bretons, jamais la nation bretonne ne sera en mesure de se défendre face à la prédation française. Le Parti National Breton organise cette opposition nationale, chaque Breton voulant prendre son destin en mains doit le rejoindre pour contribuer à cet effort de libération nationale.

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]