Brest : 1,5 million d’euros alloués par le laquais de la bourgeoisie parisienne Maël de Calan pour loger les migrants clandestins, le PNB dit assez du remplacement migratoire !

Brest : 1,5 million d’euros alloués par le laquais de la bourgeoisie parisienne Maël de Calan pour loger les migrants clandestins, le PNB dit assez du remplacement migratoire !

[PNB] Les victimes de l’ignominie coloniale française ont un nom et un visage en Cornouaille : Dominique, 61 ans, survivant à Scaër dans sa voiture.

Dans le même temps, le département du Finistère, dirigé par Maël de Calan, agent d’influence de McKinsey, s’apprête à intensifier la colonisation de peuplement afro-islamique en allouant 1,5 millions d’euros à pour une antenne dédiée au remplacement de la population bretonne. Pas moins de 52 places permanentes pour le flot incessant d’allogènes installés par l’Etat français en Bretagne.

L’ordre cosmopolite hexagonal est d’une cohérence totale dans son cannibalisme.

De Callac à Scaër en passant par Nantes et Brest, le Parti National Breton réaffirme que sans une révolution nationaliste en Bretagne, la bourgeoisie française et ses relais coloniaux continueront leur politique de pillage aveugle contre le Peuple breton. Cette bourgeoisie étrangère et parasitaire ne sera stoppée que par une organisation révolutionnaire bretonne déterminée à restaurer les droits nationaux du Peuple breton sur ses terres.

Fin de la corruption organisée par les partis français, inversion radicale de la colonisation de peuplement, française et extra-européenne, exclusivité de l’emploi, du logement pour les Bretons en Bretagne : voilà le seul programme qui puisse inverser la déchéance de notre nation.

En un mot : rendre la Bretagne aux Bretons, par l’Etat breton.

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]

 

Scandale McKinsey : le Parti National Breton exige la démission immédiate de Maël de Calan de la présidence du département du Finistère

Scandale McKinsey : le Parti National Breton exige la démission immédiate de Maël de Calan de la présidence du département du Finistère

[PNB] L’actuel président du Conseil Département du Finistère, Maël de Calan (LR), est impliqué dans une tentaculaire entreprise de trafic d’influence à tous les échelons de l’Etat Français en tant que “partenaire associé” de l’entreprise US McKinsey.

En présence d’Olivier Véran, Calan a donné des consignes au ministère de la Santé français pour qu’il adopte la troisième campagne de vaccination voulue par Pfizer, une entreprise elle-même financièrement liée à McKinsey.

Protégé d’Alain Juppé, désormais membre du Conseil Constitutionnel français, Calan se trouve dans le réseau McKinsey aux côtés de Victor Fabius, le fils de l’actuel président dudit Conseil, Laurent Fabius.

On sait le rôle central qu’a joué le Conseil Constitutionnel français dans la réduction drastique des libertés publiques sous couvert de la “vaccination” à outrance voulue par Pfizer.

Le Parti National Breton exige la démission immédiate de Maël de Calan de toutes ses fonctions électives en Bretagne. Le Parti National Breton exige en outre que toute la lumière soit faite sur les agissements de Maël de Calan et appelle la société civile bretonne, notamment les associations de lutte contre la corruption, à se mobiliser en ce sens.

Les partis politiques français et leurs représentants coloniaux en Bretagne ne sont que les relais d’un Etat Français en phase de putréfaction finale. Les expulser est la seule et unique solution pour rendre la Bretagne aux Bretons.

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]