Provocation franco-marxiste au Festival de Cornouaille : le Parti National Breton met en garde la gauche coloniale

Provocation franco-marxiste au Festival de Cornouaille : le Parti National Breton met en garde la gauche coloniale

[PNB] Confortée par le pouvoir colonial français, l’impunité marxiste a prospéré dans la Bretagne acculturée sous la botte républicaine. Cette aliénation prend un tour tragique quand le communisme d’exportation française se drape dans le folklore d’un peuple humilié qui étale fièrement son délabrement mental, croyant épater la galerie française quand elle ne fait que revendiquer sa déchéance nationale.

Le Parti National Breton ne tolèrera pas ce genre d’humiliation rituelle portée par des éléments dégénérés à la botte de la gauche coloniale française. Ses militants, partout où ils les rencontreront, procèderont à une rééducation politique éclair des bêtes malades qui osent infecter la culture bretonne par le virus du franco-marxisme.

La thérapie du redressement national breton sera appliquée avec dureté, sans autre forme de procès. 

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected] 

Le Parti National Breton s’oppose au quota de femmes dans les entreprises. Le mérite seulement !

Le Parti National Breton s’oppose au quota de femmes dans les entreprises. Le mérite seulement !

Soumise aux lois françaises par la force de l’occupation actuelle, l’économie bretonne devra subir une nouvelle forme d’ingérence stato-marxiste hexagonale dans ses entreprises. Une loi proclamée par Paris impose la sélection des membres des directions d’entreprises de plus de 1,000 salariés sur la seule base de leur sexe.

Capital :

Concrètement, l’article 7 de cette nouvelle proposition de loi prévoit d’instaurer des quotas dans les instances dirigeantes des entreprises de plus de 1.000 salariés : 30% de femmes dans les cinq ans suivant la promulgation du texte (d’ici à 2027), puis 40% trois ans plus tard, soit huit ans après la promulgation de la loi (d’ici à 2030). 

Le Parti National Breton s’oppose fermement à l’ingérence de l’Etat Français et de sa bureaucratie incompétente dans la vie des entreprises bretonnes, dans la composition de leur structure ou dans leur supervision. Cette mesure d’inspiration néo-marxiste vise à s’emparer du contrôle politique de ces entreprises pour les mettre au pas idéologiquement et économiquement.

Pour le Parti National Breton, la liberté d’entreprendre et le mérite sont les deux seuls principes qui doivent gouverner la vie des entreprises bretonnes. Ces deux principes ne sont pas négociables et ne seront pas négociés.

Le Parti National Breton souligne l’urgence nécessité de l’indépendance pour que l’Etat Breton, libre des ferments autoritaires du néo-marxisme, libère l’économie bretonne de ses chaînes hexagonales, qu’elles soient fiscales, règlementaires ou idéologiques. Faute de quoi, c’est la ruine qui attend le peuple breton.

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton

Pour rejoindre le PNB : [email protected]